Tout ce qu’il faut savoir sur le référencement payant

 

Le référencement payant sollicite l’emploi de services web spécifiques qui sont proposés directement par les groupes les plus célèbres, dont Google. D’une manière concrète, on procède à l’achat de liens sponsorisés qui fonctionnent sur un système d’enchère. Plus on a dépensé cher pour une enchère, plus l’annonce apparaît dans la première page des résultats quand on tape les mots-clés.

Les caractéristiques du SEA

 

Si on s’engage à payer son référencement, c’est pour obtenir des résultats efficaces. C’est justement l’objectif du SEA qui garantit une grande visibilité avec les mots-clés de son choix. Cette stratégie ne nécessite pas beaucoup de connaissances techniques. Il est plus facile de faire des paragraphes d’annonce attrayants. On peut d’ailleurs les modifier à tout moment. Le SEA est configurable à partir de certains services web. Par conséquent, les taux de transformation sont élevés. En effet, le facteur temps constitue un très grand avantage. Une fois la campagne lancée, le site est immédiatement visible sans attendre un quelconque délai. On peut constater un réel retour sur investissement. Cependant, il importe de préciser que la visibilité générée par le SEA est limitée dans le temps selon le financement. De plus, le recours au SEA est quand même assez saturé puisqu’il y a beaucoup de concurrents. Il faut alors suivre ponctuellement les résultats.

 

Le SEA et le SEO peuvent aller de pair

 

On a tendance à opposer le SEA et le SEO puisque l’un est payant et l’autre gratuit. Cela ne veut pas dire que l’un a plus d’avantages sur l’autre ou vice versa. Chaque outil a ses propres avantages et ses inconvénients. On peut très bien les combiner pour la stratégie de campagne. Lorsqu’on les utilise en même temps, cela fait d’ailleurs une très grosse différence. Même si le SEA est plus pratique et facile à utiliser, il faut toujours faire une étude des mots-clés et faire un suivi de son évolution. Si la visibilité générée par le SEA dépend du financement, le SEO viendra à sa rescousse pour stabiliser le classement. Il faut donc considérer le SEA comme une sorte de publicité payante qui nécessite un renouvellement constant. Le coût dépend de plusieurs facteurs, comme la concurrence, la main-d’œuvre ou les moyens techniques, d’où l’importance de faire appel à un pro tel que Adenlab.

 

Les astuces pour optimiser son référencement

 

Il ne faut pas se lancer aveuglément dans le référencement payant. Pour rentabiliser sa campagne SEA, puisque celle-ci est déjà très couteuse, il faudra faire des analyses préliminaires accompagnées de suivis rigoureux des résultats. Il est pertinent d’analyser dans un premier temps la concurrence, les moyens et le budget nécessaire à adapter selon ses besoins. Google Adwords est l’outil le plus populaire. Il existe aussi des agences en référencement web spécialisées dans ce domaine, dont Adenlab. Pour les sites internet nouvellement créés, le mieux serait d’accentuer un peu plus que d’habitude son référencement payant. Il est de même recommandé de recourir au référencement naturel pour s’assurer de gagner une excellente visibilité rapidement. Par contre, si on dispose déjà d’un site web référencé, mais avec un classement faible sur les moteurs de recherche, il faut veiller à vérifier si le référencement naturel est bien optimisé.

Laisser une réponse